Rechercher

Le projet 2020 - explications

Le projet 2020 c’est, à nouveau, une idée bizarre, une idée folle, une idée “à la zèbre”


Toujours dûment équipée de sa maladie génétique invalidante, le zèbre va cette fois se rendre en Colombie Britannique !

Août 2020 sera ainsi le mois de la réalisation d’une grande randonnée (GR) de 75 km sur le mythique West Coast Trail. Cette randonnée, qualifiée comme l’une des plus difficiles au monde, et normalement réservée à un public averti, sera réalisée en une dizaine de jours.


La randonnée se fera en autonomie complète : nuits sous tente personnelle, pas de route, pas de confort, pas d’habitants, tout se passe dans une réserve naturelle, qu’on traverse de part en part. Le matériel (tente, couchage, nourriture lyophilisée, etc) devant ainsi être porté sur toute la distance.


Pour la petite histoire, le sentier de la Côte-Ouest fait partie d’anciens sentiers et parcours qu’empruntaient les premières nations pour faire des échanges et se déplacer, il s’agit d’un sentier emblématique, qui représente une expérience pouvant s’avérer très difficile, même pour les randonneurs les plus expérimentés. Les randonneurs grimpent à plus de 100 échelles, avec un sac à dos lourd, avancent péniblement dans la boue profonde, traversent à gué des rivières froides et rapides à hauteur des hanches, et bravent le temps souvent venteux et pluvieux de la côte Ouest. Tout un programme ! Excitant n’est ce pas? 📷;)


Physiquement il s’agit d’un nouveau défi, puisque je me déplace avec des nombreuses orthèses et autre matériel orthopédique, qui alourdissent également ma charge, que la douleur me collera à la peau au moins autant que les moustiques, que je devrai gérer les complications physiques sur place, et éventuelles blessures ou crises douloureuses, le tout dans des conditions difficiles (froid, pluie, vent, terrain difficile, échelles, etc), mais je suis aussi impatiente. Impatiente de me dépasser, impatiente de voir cette nature merveilleuse, impatiente de me demander “mais qu’est ce que je fais là?”, tout en y répondant tout aussi sincèrement “parce que c’est aussi merveilleux que difficile”.




0 vue